Quel micro pour sonoriser une chorale

Si les vieux routiers vous font peur, posez ici vos questions de "débutant" sans crainte. Ici on est spécial gentil et on ne mord pas!! Mais beaucoup de réponses existent déjà. Faites une recherche d'abord!
Répondre
lucasm98
Salut
Messages : 4
Enregistré le : 9 nov. 2018, 11:43

Quel micro pour sonoriser une chorale

Message par lucasm98 » 7 déc. 2018, 13:09

Bonjour,
je dois sonoriser un godspel de 20 choristes accompagnés par 4 musiciens (basse, batterie, guitare, clavier) une chanteuses solo. Je dispose de 3 SM81, 3 C1000S datant d'avant la création d'AKG et 3 Rode M3. A la première balance j'ai utilisé les SM81 mais dès que je cherche à les pousser un peu je larsen dans les retours (un larsen qui se situe entre 500 et 750Hz), résultat les choristes ne s'entendent pas et les musiciens râlent.
J'utilise une console M7CL 48ES, mes retours sont des L-Acoustic 115XT.

Ma question : quel micro serait le plus adapté dans mon cas ?
Et de façon plus générale quels micros seraient les plus appropriés pour repiquer une chorale ? Ceci dans le but d'un investissement prochain.

Merci beaucoup.

sabol
Équipier
Équipier
Messages : 547
Enregistré le : 8 sept. 2008, 10:40
Localisation : Ile de France
Contact :

Quel micro pour sonoriser une chorale

Message par sabol » 7 déc. 2018, 13:45

Bonjour et bienvenue sur le forum,

Coté console et retours, bon matos qui décline toute responsabilité, c'est déjà ça.
La diff c'est quoi ? Histoire d'écarter tout doute, tu es sûr que ça larsen bien ds les wedges, pas ds la diff ? Si oui, cela accroche-t-il ds ttes les boites, ou certaines en particulier ?
Essayer divers placements, tant par rapport aux micros qu'aux choristes, peut peut-être aider.

Coté mix, je suppose qu'une eq sur le ou les circuits concernés, pour repousser l'accroche, ne suffit pas à te redonner assez de marge ?

En attendant, pas d'autre réponse spécifique à ton post, mais un peu de lecture si tu ne l'as pas déjà lu :
http://www.ziggysono.com/forum/viewtopi ... ale#p78505

PS : sans plus d'info sur toi, on part du plus bas pour commencer.
Ainsi mes suggestions "Béàba" peuvent paraitre "insultantes" si tu es expérimenté, mais ce n'est surtout pas mon intention.

PPS : Question qui me vient : le kit de 9 micros que tu décris, c uniquement pour les choristes, ou pour choristes + instrus ?
Parce qu'autant les 9 pour 20 choristes, c'est... bcp trop, autant un tel kit pour basse, batterie, guitare, clavier + chorale, c'est en partie inadapté.

Autre question : la reprise doit-elle servir à renforcer (cas de lieux où le son acoustique de l'ensemble musical passe déjà très bien, et la sono ne sert qu'à équilibrer), ou véritablement à sonoriser (cas de lieux où sans la sono, on n'entend rien proprement) ?

lucasm98
Salut
Messages : 4
Enregistré le : 9 nov. 2018, 11:43

Quel micro pour sonoriser une chorale

Message par lucasm98 » 7 déc. 2018, 15:19

Merci Sabol pour toutes ces info. donc je récapitule :
- le larsen est bien des les wedge uniquement. Etant loin des boites je suis sûr que le wedge chorale est concerné. Pour info je ne passe la chorale que dans le wedge chorale et dans aucun autre.
- difficile de placer les micros ou les choristes différemment car la scène ne le permet pas.
- je peaufine la balance demain donc je pourrai isoler plus précisément la fréquence qui tourne et la neutraliser mais sans l'assurance qu'une autre ne reprendra pas.
- pas de soucis pour le côté "Béaba" je sonorise depuis plusieurs années mais sans aucune connaissance ou formation sinon celle sur le tas. Mon vrai métier c'est musicien.
- Le kit micro est un choix entre l'un ou l'autre d'où ma question : quel serait le kit le plus adapté ?
- Les musiciens sont sonorisée avec des SM98, Béta57 et C451 pour la batterie, MD421 pour l'ampli guitare, DI pour la basse et les claviers, et Béta 87 pour le chant. J'aurai préféré un E906 pour la guitare mais Thomann est en rupture de stock.
- le reprise sert réellement à sonoriser une grande salle de 300 places avec des musiciens qui jouent fort sur scène et das amplis tournés vesr le public.

merci encore.

Avatar du membre
ziggy
Admin
Admin
Messages : 13278
Enregistré le : 2 févr. 2004, 21:09
Localisation : Lozère (48)
Contact :

Quel micro pour sonoriser une chorale

Message par ziggy » 7 déc. 2018, 16:43

Hello Lucas et bienvenu sur le Fofo....
concernant ton chantier et tes soucis, j'ai quelques suggestions à faire :
les choristes veulent du retour de voix , uniquement ?? c'est plutôt rare pour un groupe de 20 choristes; généralement ils demandent plutôt des instruments... évidemment il faut essayer de faire ce qu'ils demandent mais avez vous essayé avec moins de retour-voix ?
je connais très mal les SM81 pour ce genre d'utilisation (et perso j'aime pas des masses ce micro, genre aversion plutôt irraisonnée de ma part :mrgreen: ); je fais ce genre de captation toujours avec des KM184 et j'ai peu de souci de larsen - mais de façon générale les statiques partent toujours rapidement en larsen....

vu que tu es plutôt bien équipé et que t'es large en mix, pourquoi pas tenter ceci : installer deux SM57 devant les choristes assez près (en plus de tes statiques plus loin) et utiliser ces sources uniquement pour les retours.... tu pourras y envoyer des tonnes avant que ça accroche !!! et biensûr, toujours faire bien attention à l'emplacement du(des) retour(s) par rapport aux micros et leur directivité (cardio, hyper etc)... si tu as des micros hypercardio il peut être intéressant et utile d'installer les retours en hauteur et en oblique (sur les côtés)

de manière générale, ça joue plutôt dans des églises ? ou plutôt dans des salles ?

sabol
Équipier
Équipier
Messages : 547
Enregistré le : 8 sept. 2008, 10:40
Localisation : Ile de France
Contact :

Quel micro pour sonoriser une chorale

Message par sabol » 7 déc. 2018, 18:45

On parle choix de micro, alors forcément : <suggestivité activée> :-)
- le SM81, déjà essayé sur chorale, je l'ai pas trouvé top
- le M3, je n'ai jamais eu l'occasion
- le C1000 : j'aime bien : doux et rond. Revers : un peu "flou". Mais autant c'est dommage sur certains instrus, notamment sur des OH batterie, autant sur des choeurs, je trouve que cela passe bien.
</suggestivité>

A noter que je n'ai jamais pu essayer des Km184, C451, ...

PS : merci au modo pour le regroupement de mes posts

lucasm98
Salut
Messages : 4
Enregistré le : 9 nov. 2018, 11:43

Quel micro pour sonoriser une chorale

Message par lucasm98 » 7 déc. 2018, 21:00

Mille merci à Ziggy et Sabor (bon...avec le mille placé devant c'était censé être drôle),
cela donne raison à ma première réflexion qui consiste à dire que passez une chorale dans les retours n'a aucun sens. Mais j'ai eu beau essayer de l'expliquer je n'ai pas encore gagné. J'aurai une deuxième chance demain.
Dans le cas où je devrais plier je retiens le choix des C100 en remplacement des SM81 et si la chorale veut des retours je retiens la très bonne idée de mettre deux micros dédiés uniquement aux retours sans les passer dans la face.

J'utiliserai les SM81 pour repiquer des guitares acoustiques dans un autre spectacle. Je vais voir pour le budget des KM184 mais je crois que je vais devoir attendre un peu.

Mille merci encore (comique de répétition pour Sabor).

sabol
Équipier
Équipier
Messages : 547
Enregistré le : 8 sept. 2008, 10:40
Localisation : Ile de France
Contact :

Quel micro pour sonoriser une chorale

Message par sabol » 10 déc. 2018, 12:03

lucasm98 a écrit :Mille merci à Ziggy et Sabor (bon...avec le mille placé devant c'était censé être drôle),
C'est pas mal. Un peu capilotracté... :-)

Ca jouait ce we ?

lucasm98
Salut
Messages : 4
Enregistré le : 9 nov. 2018, 11:43

Quel micro pour sonoriser une chorale

Message par lucasm98 » 10 déc. 2018, 19:39

Oui j'avoue et je m'en excuse. Mais j'ai déjà eu l'occasion de faire pire.....

Ce we j'ai donc sonorisé un groupe de blues avec un Gospel. J'ai utilisé les 3 C1000 avec deux en couple XY et le dernier au plus près du pupitre des alti car elles étaient très proche de la façade. Quant au résultat cela n'était pas fameux. Le premier C1000 était trop proche de l'Ampeg de la basse et reprenait toutes les fréquences entre 50 et 500Hz. De manière générale le groupe jouait trop fort sur scène depuis leurs ampli respectifs et la disposition des artistes sur scène rendait la captation très compliquée. Je n'ai pas passé la chorale des les retours, il ne m'aurait manqué plus que ça. La leçon que je retiens de cette expérience c'est de bien placer la chorale sur scène ; pas trop près des instruments et pas devant. Bien sûr cela n'est pas évident quand ils ont des exigences de placement mais avec un peu de diplomatie il doit être possible de se faire entendre.
Je retiens tous vos conseils pour une prochaine scène et j'essaierai de m'améliorer.

Pour info j'ai beaucoup apprécié l'utilisation du MD421 pour repiquer la guitare et les BETA 87 pour le chant. Les C451 ont eu un excellent rendu en OH et les SM98 ont fait un super job pour reprendre la CC et les toms.

Merci encore pour votre aide et merci à Ziggy pour ce forum très riche en enseignement.

sabol
Équipier
Équipier
Messages : 547
Enregistré le : 8 sept. 2008, 10:40
Localisation : Ile de France
Contact :

Quel micro pour sonoriser une chorale

Message par sabol » 11 déc. 2018, 11:34

Merci pour ton retour Lucas.
Groupe électrisé + chorale = jamais facile.
Comme tu dis, 2 choses de base mais très importantes sont le placement et le volume sonore envoyé par le groupe. Dans mes réponses je n'ai pas relevé ça,
Tu l'avais écrit ds ton premier message "avec des musiciens qui jouent fort sur scène", et j'avais failli le relever pour insister sur la nécessité prioritaire de [essayer de] travailler là-dessus, mais la question portait principalement sur les micros, et aussi flemme de ma part, car ces points que sont le placement et le volume sur scène sont répétés, répétés, ... et à force...
Tu écrivais aussi "et das amplis tournés vesr le public" et ça non plus je ne suis pas revenu dessus :| , mais s'il y avait de bons wedges pour les zicos, les amplis pouvaient presque être installés backstage ou, a minima, tournés vers chacun des zicos (ampli orienté horizontalement ET verticalement vers les oreilles du musicien concerné) et au volume strictement nécessaire pour avoir le bon son, afin de limiter au max la pollution plateau et salle.
lucasm98 a écrit :La leçon que je retiens de cette expérience c'est de bien placer la chorale sur scène ; pas trop près des instruments et pas devant
La chorale était devant les musiciens ??? C'est vrai que le contraire n'était pas précisé, mais c'est tellement "gros" que ça ne m'est pas venu à l'esprit, même quand tu écrivais "difficile de placer les micros ou les choristes différemment car la scène ne le permet pas", je me suis imaginé un truc genre un peu sur le coté du groupe, assez près car petite scène. Chorale devant c'est à la limite du masochisme... :-) Et puis esthétiquement, le groupe n'était-il pas un peu masqué ? Et du coup, quand tu écrivais "amplis tournés vesr le public", en fait c'était "amplis tournés vers la chorale ??? Ouch !!!
lucasm98 a écrit : cela n'est pas évident quand ils ont des exigences de placement mais avec un peu de diplomatie il doit être possible de se faire entendre.
C'est clair, et le rôle de sonorisateur, très souvent, commence par "négociateur". Avec plus ou moins de fermeté, car au bout d'un moment il faut tt de même réussir à faire comprendre aux artistes que s'ils ne sont pas un minimum conciliants, ça ne marchera pas du tout et au final ils se tirent une balle dans le pied.
Mais je ne te jette pas la pierre, n'étant pas pas non plus du métier, je sais combien il est difficile de se faire "respecter" car n'est pas "pro", et qu'en plus soi-même on n'est pas forcément sûr de sa propre "respectabilité" car on sait pas qu'on n'est pas un cador. Et en plus, forcément, on évolue dans la sphère "amatrice", et nous sommes souvent en relation avec des artistes non pros également, avec tous les travers que ça implique...

Il faut continuer, inlassablement, car à force tu vas acquérir de + en + de compétences, donc d'assurance, donc de maitrise, donc de respectabilité. Et ça n'ira que de mieux en mieux.
D'autant que, étant meilleur, tu vas sonoriser des artistes meilleurs, qui seront plus faciles à sonoriser, donc tu n'auras même plus besoin d'être bon, puisque le son sera déjà très bon au plateau. Au final c'est comme la retraite : on obtient le droit de vivre pleinement au moment ou la santé décline. Sondier débutant, les artistes et conditions techniques sont souvent difficiles, et plus on progresse et on serait capable de gérer ces conditions difficiles, moins elles le sont. C'est con ! :oo?)

Répondre