Back to the index page Thomann Et si vous voulez acheter du matériel ou vous renseigner sur les prix "Outre-Rhin", passez par ce lien s.v.p....
Ziggysono.com Index du Forum FAQ Membres Rechercher Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion S'enregistrer S'enregistrer
question processeur APG LPDS12s
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet    Ziggysono.com Index du Forum » Spécial Nioubie Débutant
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
safri_duo
Membre
Membre

Inscrit le: 17 Mar 2012
Messages: 12
Localisation: metz

MessagePosté le: 24 Juil 2012, 13:52    Sujet du message: question processeur APG LPDS12s Répondre en citant
voila, je possede une paire de APG DS12s, une paire de caisson TB115s,
processeur APG LPDS12s et pour le moment un seul ampli: QSC PLX3102, 2x600w/8ohms
par la suite j'envisage l'achat d'un powersoft K3 pour mes caisson (2x1400/8ohms)

bref, j'ai lu la notice du processeur, mais je ne comprend toujours pas comment regler les protection,
et surtout je ne comprend pas trop le principe de fonctionnement de celles ci (comment fait t'il pour "proteger" le systeme...)
mes enceintes sont données pour 350watt aes (donc grosso modo 260w rms) si vous pouvez m'aider, merci a vous Smile
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ziggy
Admin
Admin

Inscrit le: 02 Fév 2004
Messages: 12956
Localisation: Lozère (48)

MessagePosté le: 24 Juil 2012, 14:44    Sujet du message: Re: question processeur APG LPDS12s Répondre en citant
safri_duo a écrit:
...mes enceintes sont données pour 350watt aes (donc grosso modo 260w rms) ...

hello
...je ne sais pas comment tu fais pour avoir cette équation bizarre (qui ne veut d'ailleurs rien dire !!!, soit dit en passant)
la DS12S fait 350W-AES et encaisse une puissance programme à 700W (avec une puissance crête momentanée et théorique de 1200W)
l'amplification recommandé est de 250W à 700W
(tout ça est bien explique dans la fiche technique d'APG pour cette enceinte !!)

ton ampli est donc parfaitement adapté pour pousser la DS12S
le proc a trois étages de limitation pour protéger efficacement ton enceinte
deux étages sont verrouillé et paramétré en fix pour cet HP
=> "X" pour limiter les déplacements excessifs de la bobine et "TEMP" pour empêcher un échauffement excessif de la bobine.... sont en fait des RMS-limiteur qui agissent en fonction de la fréquence et de la durée du signal dépassant le seuil (réglé fixe en interne!)
le troisième "AMP" est un simple Peak-Limiter de tension qui doit empêcher l'ampli de cliper
on le règle donc théoriquement sur la puissance nominale de l'ampli (sous 4 Ohms) annoncée par le fabricant (1000 dans ton cas) -> mais dans pas mal de cas, il faut vérifier en pratique (surtout avec les amplis QSC) quand l'ampli clipe déjà avant avoir atteint la puissance "théorique" annoncée !!
dans ce cas il faut réduire un peu la puissance sur le proc APG

du reste il est évidemment ultra-important - et impératif - que l'ampli soit calibré à un gain d'amplification de 26dB précise !!!
sans cela le proc ne protégera pas l'enceinte et peut même l'endommager !!!!

sinon, fais une petite recherche s'il te plaît !! on en a parlé déjà maintes fois de ces questions-là et il existent pas mal de sujets sur le Forum
pas la peine de répéter tout 12 fois !!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
safri_duo
Membre
Membre

Inscrit le: 17 Mar 2012
Messages: 12
Localisation: metz

MessagePosté le: 24 Juil 2012, 17:04    Sujet du message: Répondre en citant
merci pour ces informations ziggy, je sais tres bien pour l'ampli qui doit avoir un gain de +26db (ecrit dans la notice et deja vu avant ca sur d'autres forum) il faut meme faire attention pour le sub si on utilise un ampli en bridge, ya un gain a prendre en compte
je voulai juste qu'on m'eclaire un peu plus sur les differentes secu car je ne suis pas un pro en la matiere...

mis a par ca pour mon equation qui ne veut rien dire, APG donne les puissance en AES (tenu en puissance de la boite en continu pendant 2h de test)
grosso modo pour passer de AES a RMS faut multiplier par 3 et diviser par 4 ce resultat
donc une boite qui annonce 1000watt aes fait grosso modo 750 watt rms)

ex: le caisson tb115s annonce 1150watt AES, et 3500 maxi (dans les caracteristiques)

la plupart des enceintes annoncent la tenue en puissance en continu (RMS), la puissance programmable (double de la puissance RMS) et la puissance maxi (4 fois la puissance RMS)

si on fait mon "equation bizarre" 1150X3= 3450, 3450/3 = 862 watt RMS
soit (a peu de chose pres) le quart de la puissance max (3500watt)

j'en ai parlé sur un autre forum, les personnes on approuvé ces dire
watt AES c'est une norme, watt RMS en est une autre...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ziggy
Admin
Admin

Inscrit le: 02 Fév 2004
Messages: 12956
Localisation: Lozère (48)

MessagePosté le: 24 Juil 2012, 17:11    Sujet du message: Répondre en citant
safri_duo a écrit:
grosso modo pour passer de AES a RMS faut multiplier par 3 et diviser par 4 ce resultat
donc une boite qui annonce 1000watt aes fait grosso modo 750 watt rms)

excuse-moi de le dire un peu très cruellement... mais ce genre de calcul c'est de la pure fantaisie
le protocole AES est un vrai protocole de norme concernant la tenu en puissance d'un HP
RMS correspond à une mesure de tension moyenne (on fait ensuite des calcule plus ou moins fantasque et théorique sur une puissance soit dite RMS avec des valeurs résistance théorique etc etc etc..);
=> mais sans aucun protocole (concernant les mesures, fréquences et facteurs crête) absolument aucune relation correcte peut être établi entre AES et RMS !!!!

RMS signifie d'ailleurs seulement le rapport qu'il faut appliquer à une tension alternative pour obtenir une puissance équivalente (thermique) par rapport à une tension continue dans une résistance donnée !!!
quelques infos sur WIKI

Citation:
watt AES c'est une norme, watt RMS en est une autre...

désolé de te contredire mais quoique disent certains gens sur certains forum.... ça n'est pas vrai et RMS n'a rien (absolument rien) d'une norme en ce qui concerne la tenu en puissance d'un HP
c'est un simple terme pour pouvoir comparer et calculer entre tension continue et tension alternative (avec généralement un rapport de racine2 ou 1,41....)
une mesure RMS si elle a lieu (car généralement c'est juste calculé) consiste à envoyer une tension alternative dans le HP de calculer ou mesurer sa valeur RMS et de calculer ensuite la puissance fictive par la formule :
P=U en carré divisé par R - et appeler cela puissance RMS
U étant la tension; mais R en prenant l’impédance nominale du HP comme simple valeur résistive...
on est en pleine science fiction en ce qui concerne la réelle capacité d'encaissement comme c'est par exemple définit dans les protocoles et normes comme l'AES ou IEC etc

je répète qu'il n'y aucune formule valable pour convertir entre puissance AES et puissance RMS
(mais tu es biensûr libre de te trouver des Forum où on te sort tout un tas de formules et de calculs, si cela te rassure)
note: le protocole de mesure pour du AES est précis : exemple utiliser du bruit rose avec un FC de 6dB pendant deux heures
si quelqu'un fait une mesure RMS avec ce genre de signal test il aura probablement une valeur finale en RMS calculé pas trop loin de la valeur AES
si cette personne utilise du sinusoïdale avec une FC de 3dB, le résulatat sera complètement différent (mais on aura toujours le droit d'appeler cela puissance RMS)
et si on le fait sur un signal musicale, la puissance RMS obtenu sera encore une fois totalement différente !!
si on fait une mesure RMS pendant une seconde le résultat sera différent que si on applique la tension max pendant 2 heures etc ???
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
safri_duo
Membre
Membre

Inscrit le: 17 Mar 2012
Messages: 12
Localisation: metz

MessagePosté le: 24 Juil 2012, 18:59    Sujet du message: Répondre en citant
merci encore pour ces infos precise
c'est quand meme trompeur car la plupart des marques annoncent la tenue en puissance en watt RMS et non AES (le cas de APG, DK audio entre autres)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mathieu APG
Habitué
Habitué

Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 141
Localisation: Paris France

MessagePosté le: 10 Jan 2013, 12:46    Sujet du message: Répondre en citant
Citation:
si quelqu'un fait une mesure RMS avec ce genre de signal test il aura probablement une valeur finale en RMS calculé pas trop loin de la valeur AES

En fait pour être encore un peu plus précis, c'est la même, car on mesure toujours une puissance en RMS. Le protocole recommandé par l'AES (ce n'est pas une norme dans le sens où l'AES, une asso à but non lucratif d'ingénieurs du son, n'a pas les moyens d'imposer une norme à des industriels) défini justement quelques questions importantes : mesure en RMS ok (un multimètre mesure en RMS, il suffit donc de brancher un voltmètre en sortie d'ampli en parallèle aux enceintes) mais avec quel signal, pendant combien de temps ? Comme l'a dit Ziggy, si tu regardes la valeur de ton multimètre avec un sinus, un bruit rose, une impulsion etc tu n'auras pas la même valeur affichée, et cela ne fera pas du tout chauffer le HP de la même manière.
L'AES propose donc un cadre plus précis : mesure en RMS, avec un bruit rose, un facteur de crête de 6 dB, et sur le long terme (quelques heures et pas quelques millisecondes ! En fait, entre 1h, 2h, 4h, 8h de bruit, l'équilibre thermique du système est quasiment le même)
Une valeur de tenue en puissance juste indiquée en "RMS", on est en droit de demander sur quel signal, pendant combien de temps etc car cela influe énormément sur la valeur mesurée.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
ziggy
Admin
Admin

Inscrit le: 02 Fév 2004
Messages: 12956
Localisation: Lozère (48)

MessagePosté le: 10 Jan 2013, 13:46    Sujet du message: Re: question processeur APG LPDS12s Répondre en citant
Merci, Math pour ces précisions....
sinon :
safri_duo a écrit:
....mais je ne comprend toujours pas comment regler les protection,
et surtout je ne comprend pas trop le principe de fonctionnement de celles ci (comment fait t'il pour "proteger" le systeme...)

le processeur contient trois étages de limteur par voie de sortie (ton système est protégé par des limiteur)
les deux étages de limiter RMS sont calibré en interne pour le HP utilisé (aucun réglage n'est nécessaire)
il est donc important d'utiliser le bon processeur dédié à tes HP et calibrer ton ampli au bon gain => 26dB pour que toute la chaîne soit bien calibré et le système bien protégé !!

le troisième limiteur du proc est un Peak-Limiter (crête) qui doit être réglé manuellement sur la puissance nominale que ton ampli sort sous 4 Ohms; ce limiteur est là seulement pour empêcher l'ampli de cliper (il n'est pas là pour réguler la puissance envoyé aux HP... ça c'est le roles des deux autres étages !)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Mathieu APG
Habitué
Habitué

Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 141
Localisation: Paris France

MessagePosté le: 10 Jan 2013, 14:37    Sujet du message: Répondre en citant
Je vous colle un petit extrait de formation :

Chaque sortie comporte une protection dynamique active qui modélise la température de la bobine mobile, l'excursion du diaphragme et la puissance délivrée par l’amplificateur. Ces informations sont utilisées pour contrôler les signaux envoyés aux hauts parleurs et empêcher d'atteindre une valeur dangereuse.

Un ensemble de voyants indique le dépassement des paramètres opérationnels et donc qu’une protection agit.

o X : Contrôle et limitation de l’excursion des membranes.
o Temp : Contrôle et limitation de la température des bobines mobiles.
o Amp : Contrôle et limitation de la saturation des amplificateurs.

Synoptique de principe :


N.B. : Pour le bon fonctionnement du système de protections, le gain des amplificateurs doit impérativement être de 26dB (multiplie la tension par 20, soit si l’on applique 1 mV en entrée, on aura 20 mV en sortie).

Ce choix de gain fixe permet de connaître le niveau électrique en sortie d’amplificateur sans avoir à le mesurer, et donc à avoir un câblage lourd bidirectionnel entre l’amplificateur et le processeur (de type « sense return »), difficilement compatible avec placement du processeur à la position de mixage.

La plupart des amplificateurs professionnels autorisent cette valeur.

Attention :
Un gain excessif peut conduire à la destruction des haut-parleurs. En particulier, les amplificateurs bridgés ont un gain supérieur de 6dB au gain de chaque canal. En cas d’utilisation d’amplificateurs bridgés, il est nécessaire d’utiliser l’un des procédés suivants :
• modifier la structure de gain de l’amplificateur,
• utiliser un atténuateur d’entrée de 6dB,
• baisser le potentiomètre d’entrée de l’amplificateur de 6dB.

Calibration en fonction de la puissance disponible :

Les potentiomètres à fente montés à fleur de la face avant permettent de régler les seuils des limiteurs de CLIP d’amplificateur en fonction de la puissance disponible.

Ils agissent uniquement contre la saturation d’ampli (témoin « Amp »), et ne permettent nullement de limiter la puissance envoyée dans les enceintes.

La puissance indiquée sur la sérigraphie correspond à la valeur théorique disponible sous une charge de 4 ohms, annoncée par le constructeur d’amplificateur. Etant donné les disparités des spécifications de puissance entre modèles et marques, celle-ci n’est donnée qu’à titre indicatif :
Power (W / 4 ohms) 300 500 700 1800 2400 4800
Niveau max (dBu) 33 35 37 41 42 45
Niveau max (V RMS) 35 45 53 85 98 139

En cas de doute, la plupart des amplificateurs professionnels étant équipés de protections internes, il vaut mieux fixer les réglages à la valeur la plus haute que de limiter le signal intempestivement.

Le calibrage pourra se faire en se fiant à l’indicateur « CLIP » ou « OVER », « OVL »… de l’amplificateur, pour avoir un déclenchement simultané avec le voyant « Amp ».
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
jon
Membre
Membre

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 36
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: 30 Mai 2017, 18:24    Sujet du message: Répondre en citant
Hello à tous,

Gros déterrage !

Sur la notice du fameux processeur analogique APG LPDS12S, je lis :

"Local / Distant : Cette touche offre la possibilité de modifier la fréquence de raccordement en fonction de la position relative du subwoofer par rapport aux enceintes satellites. Quand l'enceinte satellite est posée directement sur le subwoofer ou à moins de 1,5 mètres de celui-ci, cette touche doit être en position Local. Lorsque l'enceinte est disposée à plus de 1,5 mètres du subwoofer, la position Distant doit être activée."

Dans mon cas, j'ai 2 DS12S et 2 TB115S, ce qui donne les fréquences de raccordement suivantes :
- 110 Hz en Local
- 130 Hz en Distant.

La question est donc la suivante : comment cette différence de fréquence de raccordement, dépendante de la distance des têtes et des subs, s'explique sur le plan de la théorie acoustique ?

Merci les amis !
_________________
www.yatal.fr
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ziggy
Admin
Admin

Inscrit le: 02 Fév 2004
Messages: 12956
Localisation: Lozère (48)

MessagePosté le: 31 Mai 2017, 9:30    Sujet du message: Répondre en citant
Hello
tu as déjà répondu toi-même à ta question
jon a écrit:
"Local / Distant : Cette touche offre la possibilité de modifier la fréquence de raccordement en fonction de la position relative du subwoofer par rapport aux enceintes satellites. Quand l'enceinte satellite est posée directement sur le subwoofer ou à moins de 1,5 mètres de celui-ci, cette touche doit être en position Local. Lorsque l'enceinte est disposée à plus de 1,5 mètres du subwoofer, la position Distant doit être activée."

quand l'enceinte est très loin du Sub (exemple accroché au pont et sub par terre) il peut parfois être mieux pour le rendu du raccord acoustique top-sub de commuter en distant; la position normale est "local"
c'est d'ailleurs uniquement la fréquence du hi-pass du Sub qui change ! (mais ce qui changera en conséquence le raccord acoustique top-sub)

enfin tu as deux formidables capteurs vissé sur la tête (appelé communément oreilles) et par ces instrument finement calibré on peut par une écoute attentive décider si on utilise l'une ou l'autre des options....


Dernière édition par ziggy le 31 Mai 2017, 9:35; édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
jon
Membre
Membre

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 36
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: 31 Mai 2017, 9:34    Sujet du message: Répondre en citant
Yes, merci Ziggy.

Mais au-delà de ça, je me demandais s'il existait une "explication théorique" à cette recommandation d'APG ?
_________________
www.yatal.fr
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ziggy
Admin
Admin

Inscrit le: 02 Fév 2004
Messages: 12956
Localisation: Lozère (48)

MessagePosté le: 31 Mai 2017, 9:37    Sujet du message: Répondre en citant
l'explication théorique est la possibilité de pouvoir changer le raccord acoustique de top-sub (en créant un léger "overlap" sur le raccord électrique des deux filtres hipass et lowpass) si on le souhaite.... je ne comprends pas ce que tu cherches de plus !!
si tu veux avoir des explications théoriques sur le fonctionnement des filtres, il y a Wikipédia ou aussi mes fiches techniques
sinon, quelle est "l'explication théorique" d'avoir un réglage FoH et MOn sur ce processeur; ou pourquoi un réglage du HF-Stack ? ou pourquoi le choix d'alignement de phase du Sub (par palier de 90°) ? ou pourquoi un secteurs du Sub ? ou pourquoi le potard de gain du Sub ?
l'explication théorique (et pratique) c'est pour offrir des choix pour-que l'utilisateur puisse choisir selon ses besoins !!!
et quand il s'agit de son, l'oreille est le meilleur juge pour faire des choix...(quand on a plusieurs options) - il y a aussi des processeurs où absolument tout est verrouillé et aucun choix n'est possible, ce qui peut convenir aussi à certains utilisateurs qui n'ont pas envie de s'encombrer avec des "choix")

deux antrées et quatre sorties; aucun paramètre accessible; rien réglable pas d'option...!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
jon
Membre
Membre

Inscrit le: 23 Juil 2012
Messages: 36
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: 31 Mai 2017, 11:03    Sujet du message: Répondre en citant
Oui tu as raison, il ne faut pas chercher plus loin que ça !
Merci et bonne journée Very Happy
_________________
www.yatal.fr
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ziggy
Admin
Admin

Inscrit le: 02 Fév 2004
Messages: 12956
Localisation: Lozère (48)

MessagePosté le: 1 Juin 2017, 11:01    Sujet du message: Répondre en citant
Hello
"chercher plus loin" est une excellente idée et c'est la motivation de toute passion et biensûr aussi nécessaire pour évoluer, pour faire mieux comprendre mieux !!
mais ce que je voulais dire est : qu'il faut "chercher plus loin" avec tes oreilles !!
=> écouter AVEC tes oreilles un son et décider ensuite quelle option choisir; décider par une écoute quelle option sonnera le mieux !! (on ne peut pas discuter sur un Forum dans le vide sur un son (théorique) qu'on n'entend pas !! )
et comme il est impossible de décrêter sur un Forum par "explication théorique" à quel moment il vaut mieux déphaser le Sub de 90°, de 180° de 270° ou de le laisser sans déphasage électrique; il est impossible de décider par "explication théorique" si on doit oui ou non activer la position "Distant" ou laisser "Local"; car un certain dégrée de déphasage entre Top et Sub existera TOUJOURS et dépendra de plein de facteurs (distance, réflexions, point d'écoute etc etc etc)
seul l'oreille ou un protocole de mesure précis et concret et en ayant une source sonore concrète pourront trancher sur la question; mais en aucun cas une "explication théorique" sur un forum....

sinon, et si tu veux "chercher plus loin" dans la théorie et la compréhension du fonctionnement des filtres il y a pas mal de littérature avec des explication théorique des divers filtres (hi-pass, lo-pass, band-pass, FIR etc etc etc)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet    Ziggysono.com Index du Forum » Spécial Nioubie Débutant Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum