alimentation / bloc de puissance

Posez ici vos questions concernant les lights et/ou postez vos idées éclairées...
F

alimentation / bloc de puissance

Message par F » 20 août 2004, 11:12

pour une installation de 1600W de son je prends le courant sur une simple prise avec un multiprise qui contient un système de protection

jusque là pas de problème, mais si je dois aussi alimenter des effets de lumière (plus de 2kw) en même temps comment dois-je faire ?

d'après des posts précédents je conclus qu'il faut alimenter les lights sur un autre circuit mais supposons que je fais une soirée dans une simple maison, je suis forcément limité par la capacité du compteur (unique pour tous les circuits de la maison)...

si j'ai bien compris la solution est d'avoir un bloc de puissance au moins pour les lights (est-ce que ça se fait pour le son ? du style bloc de puissance qui fait en même temps onduleur / protection ?)

est-ce qu'un bloc de puissance est nécessaire pour les grosses ampoules et pas pour les "petits" effets ?

est-ce qu'il y a des alternatives au BEH EUROLIGHT LD6230 (alim mono ou triphasé, mode manuel) ?

merci d'alimenter ma réflexion (si j'ose dire) :)

F

précision

Message par F » 20 août 2004, 11:53

précision: l'appareil qui prend le plus de courant est un Dicrolight que je pilote avec un JB Systems LM400, la question est aussi comment faire pour utiliser le LM400 tout en prenant du courant à partir d'un bloc de puissance (et est-ce que c'est comme ça qu'il faudrait faire ?)

note pour Ziggy: j'aurais peut-être du placer ce topic dans la rubrique Eclairage ?

Avatar du membre
Goldocrack
Chef-Equipier
Chef-Equipier
Messages : 691
Enregistré le : 20 juil. 2004, 10:54
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Goldocrack » 20 août 2004, 11:57

Salut F, pour les lights, je te conseille d'aller voir les posts de Mickomak (ou qqch comme ça ) dans le forum lights, il parle de table à lumiere, de plein de marques, de blocs de puissances...

Si tu travailles dans une maison "normale" tout tient comme tu le dis au seul compteur... qui n'est pas trenscendant pour délivrer des puissances (un seul PAR 64 de 1000 W pompe à lui tout seul qques amperes (4.5, je crois...), alors, fais le comte si tu prends les amplis, les lights, plus la consomation de la maison (machine à laver, ...)), t'as plus qu'a t'acheter des lampes de poche sur lesquelles tu fixes du papier coloré ou un groupe électrogene...

Globe pourrait t'aider au niveau electricité, pose lui la question peut-etre en direct... et Mickomax pour les blocs de puisance

Désolé,
Goldo

Avatar du membre
Globe
Modo
Modo
Messages : 1877
Enregistré le : 5 avr. 2004, 19:51
Localisation : Mons, Belgique
Contact :

Message par Globe » 20 août 2004, 12:30

Salut F,

Dans un premier temps, tu peux déja aller voir ces deux dossiers:

http://www.ziggysono.com/htm_effets/ind ... 1&rep=tech

http://www.ziggysono.com/htm_effets/ind ... 2&rep=tech

Sinon, je te répondrai plus en détail ce soir... Pas le temps là tout de suite...

F

articles

Message par F » 20 août 2004, 13:21

J'avais lu le premier mais je ne savais pas qu'il y en avait un deuxième ! c'est fait maintenant !

Néanmoins pour une utilisation en monophasé est-ce que les blocs de puissance sont une solution et si oui comment faire le montage pour conserver ma commande LM400 liée directement aux 4 x 2 ampoules (250w chaque) du Dicrolight

Suffirait-il de brancher le son sur un circuit derrière un disjoncteur 16A et les light sur un circuit derrière un autre disjoncteur de 16A, les deux circuits provenant du tableau d'une même habitation ? Ca me laisserait 220x16 = environ 3500W pour chaque, ce serait OK

Si utilisation d'un tableau, est-ce possible en monophasé ?

En tout cas merci déjà pour les articles, et pour votre aide

Avatar du membre
Globe
Modo
Modo
Messages : 1877
Enregistré le : 5 avr. 2004, 19:51
Localisation : Mons, Belgique
Contact :

Message par Globe » 20 août 2004, 17:39

Dans une maison, tu es bien sûr limité par l'ampérage disponible. Jusque là, c'est normal.

Mais une chose essentielle: si une soirée se déroule dans une maison, le matériel est forcément adapté à la place et à l'ampérage disponible par rapport au compteur. Il serait stupide d'amener une dizaine de Mac2000...
C'est donc dans un premier temps à toi de vérifier la puissance disponible, et donc en fonction de cela de préparer le matériel adéquat. Ou tout simplement de faire attention de ne pas utiliser tes PAR ou tes dicros en full par exemple. Si tu disposes de 3500 watts au total, calcule ton coup pour utiliser des effets ou des PAR sans dépasser cette puissance. Ce qui impose que tu connaisses la consommation de chacun de tes effets.

Il est comme tu l'as dit préférable de séparer les circuits de son et d'éclairage, même si ce n'est pas toujours possible. Séparer ces circuits permet en général d'éviter des buzz provoqués par des dimmeurs ou des blocs de puissance,... Ou tout simplement que le son ne se coupe pas si le disjoncteur du light saute...
Très sincèrement, j'ai fait moi aussi de petites soirées dans des maisons. Et si il n'y avait qu'un circuit de 16A, on adaptait le matériel et ça passait très bien comme ça...
Sinon, prévoit qques longues rallonges pour aller chercher le courant dans une autre pièce, comme la salle de bain, la cuisine,....

Pour en venir aux blocs de puissance. Ces blocs sont en général prévus pour être pilotés à distance par du DMX. Ce qui permet de laisser ceux- ci sur scène par exemple et de tout commander depuis la salle.
Dans ton cas, je ne vois pas encore l'avantage d'un bloc. Car l'achat d'un bloc impose l'achat d'une commande...
Ta LM400 est une bonne solution, facile à utiliser.

Pour les tableaux, rien ne sert de t'en construire un si c'est pour du monophasé. Car la plupart des maisons sont équipées de toutes les protections nécessaires.

Je ne sais pas si j'ai répondu à tes questions, n'hésite pas à reposer ce que tu n'as pas compris!

G'Claire

Message par G'Claire » 20 août 2004, 18:32

Salut a tous,

Pour ajouter une petite précision, sur l'utilité d'un tableau supplémentaire.

Il est obligatoire qu'un préstataire que se soit dans une maison ou une salle des fêtes, en plein aire, vienne avec son propre tableau, protéger avec un disjoncteur différenciel 30 mA, pour des raison de sécurité, même si les locaux en sont déja équipés.

Et de raccorder a la terre, pied, et structure.

Salut, G'Claire

Avatar du membre
Globe
Modo
Modo
Messages : 1877
Enregistré le : 5 avr. 2004, 19:51
Localisation : Mons, Belgique
Contact :

Message par Globe » 21 août 2004, 11:01

Salut G'claire,

Dans une maison, je vois mal à quoi pourrait servir un tableau éléctrique supplémentaire; puisque bien souvent, l'alimentation se fait en monophasé.

Si l'alimentation se fait en triphasé, tu as de toute façon besoin d'un tableau pour répartir les phases et bien sûr pour protéger le matériel.

Sinon, aurais- tu un lien qui donne les lois en vigueur concernant l'électricité dans le monde du spectacle? Merci! :wink:

Avatar du membre
Goldocrack
Chef-Equipier
Chef-Equipier
Messages : 691
Enregistré le : 20 juil. 2004, 10:54
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Goldocrack » 23 août 2004, 7:59

Salut Globe...
Pour les regelmentations, tu pourrais peut-etre te renseigner chez AIB Vinçotte (pour ma maison, ils m'ont fourni un chouette CD rom avec tout les réglements pour la maison évedemment...mais peut-etre que ça existe pour le spectacle...) , ou peut-etre chez Electrabel

A plus,
Goldo

F

blocs

Message par F » 23 août 2004, 9:54

ok merci pour ces premières infos

en fait j'envisage d'acheter 2 subs amplifiés (uniquement pour intérieur, pour avoir un peu de basses et pour servir de pieds aux medium/aigus) et je pense que je vais prendre des subs de 400W au lieu de ceux de Arthur (800W) sinon au niveau alimentation électrique je vais être trop juste !!

il reste une question au niveau des lights : est-ce que le bloc de puissance permet d'alimenter des lights gourmands à partir d'un circuit théoriquement plus faible ? (a priori c'est à ça que ça devrait servir)

donc est-il possible de placer ma commande LM400 derrière un bloc de puissance pour être sûr qu'elle dispose d'assez de jus pour le dicro ??

Avatar du membre
Globe
Modo
Modo
Messages : 1877
Enregistré le : 5 avr. 2004, 19:51
Localisation : Mons, Belgique
Contact :

Message par Globe » 23 août 2004, 18:14

il reste une question au niveau des lights : est-ce que le bloc de puissance permet d'alimenter des lights gourmands à partir d'un circuit théoriquement plus faible ? (a priori c'est à ça que ça devrait servir)
Non, un bloc ne sert absolument pas à ça. Un bloc de puissance ne pourra jamais développer plus de puissance en sortie qu'il n'en dispose en entrée. Ce qui veut dire que si ton bloc est alimenté en 220 volts et avec 32 ampères, tu disposeras de la même puissance en sortie, pas plus.

Il est important de respecter également la puissance maximale en sortie de ta régie par exemple. Par exemple, si on prend ta régie LM400, la puissance maximale totale que tu peux tirer est de 3500 watts. Par contre, tu ne peux tirer que 1500 watts au maximum par prise. Si tu tires plus de puissance sur une prise, tu risques d'endomager ta régie.

Donc, brancher ta régie sur un bloc de puissance ne te servira strictement à rien, et est même déconseillé.

F

bloc

Message par F » 24 août 2004, 10:23

ok donc un bloc de puissance ne sert qu'à dispatcher et pas du tout à avoir de la puissance en plus... décevant ;)

rien à faire il faut un tableau, est-ce que vous avez des adresses de vendeurs ? en général tous les sites de sono font l'impasse sur l'alimentation électrique (à part quelques onduleurs)

sur les photos présentes dans le post il semble que cela existe en rack ?

merci

Avatar du membre
ziggy
Admin
Admin
Messages : 13523
Enregistré le : 2 févr. 2004, 21:09
Localisation : Lozère (48)
Contact :

Message par ziggy » 24 août 2004, 11:46

hell f
un cas pratique:
généralement, pour les lieux jusqu'à 300 personnes, je demande toujours une alimentation en tri-phasé 3 x 60 Ampère plus une autre tri 3x 15 ou mono 32 Ampères
(pour mettre 35 à 40 kW de light, 5 à 6 kW de son plus 2kW pour le backline)

j'ai un tableau de distribution électrique pour les lights et un autre pour le son; dans le cas où lights et son sont alimenté par le même coffret EDF je branche mon tableau son sur le tableau light

vendredi dernier j'était à un endroit ou le compteur EDF pour la salle était de 3 x 30 ampères (19800 Watt) - une vrai catastrophe, car primo, tout est sur la même alime (son, frigos, lights, pompe à bière etc) et la puissance n'est pas suffisant

j'ai installé 22 kW d'éclairage et 4 kW de son plus 1,5 kW pour le backline

à un moment tranquil on a évidemment fait un test avec un plein feu et la musique à fond - ça a biensûr sauté après une minute environ - normale

deux tests plus loins on était fixé : un plein feu ne devrait pas durer plus de 15 secondes et avec moins 4 kW en éclairage on était en zone sécurisé - pas de problème car tous les projos sont rarement allumé à 100%

la soiré s'est passé sans aucun problème (il n'y avait même pas de buzz ! miracle) et aucune coupure a gaché le concert => suffit bien prévoir bien préparer, et on peut très bien brancher un système de 28 kW sur une alime qui ne tient que 20 kW

donc pour revenir à ta question initiale: la meilleure solution est évidemment de trouver des prises sur des lignes séparé (disjoncteurs séparé), en domestique, il s'agit souvent de ligne de 16 A, parfois de 20 A; selon le mode de fonctionnement et le rendement de tes amplis, tu peux brancher entre 3 et 5 kW de son sur une ligne de 16 A
un disjoncteur 16A tiendra une charge de 4 kW pendant environ 30 secondes ensuite il disjonctera, c'est important à savoir pour les lights qui sont tr!s rarement allumé tous en même temps et tous à 100%
par contre, comme le dit Globe en ce qui concerne la régie light: il faut absolument respecter les puissance maximale donné pour l'appareil et ses prises

dernier point: un bloc de puissance peut améliorer les choses car il peut réduire la consommation en puissance (en aucun cas il pourra augmenter la puissance en sortie); le bloc même consomme entre 200 et 300 Watt selon le modèle mais il permet de réduire la consommation des projos : 10kW de lights dimmé à 70% ne consomment que 7 kW plus les 200 W du bloc
certains effets ne peuvent évidemment pas être "dimmé"; c'est valable uniquement pour les projecteurs (Par 56, 64, PC etc etc)

la plupart des blocs tri peuvent se connecter en mono-phasé...

pour le tableau: si tu es un peu bricoleur, tu porras te le faire toi-même -- on t'aidera et cela te reviiendra bien moins cher que d'en acheter du tout fait...!!

G'Claire

Message par G'Claire » 24 août 2004, 11:58

Salut a tous

Bon en réponse a Globe, (avec une longue conversation avec SOCOTEC), qui me demandé des liens pour des réglementations, voici un norme qui est la C1500, non spécialisée dans l'installation mobile, mais qui en générale a toute installation électrique, hors foires, expositions, salons, qui là c'est par rapport au type de salons ou il y a des réglementations.

Pour toute installation il est récommandé d'avoir un tableau indépendant, pour des raisons de sécurité, car il n'est pas obligatoire que la salle aie toute les sécurité nécessaire ,(Interdiférenciel).

Prenons l'exemple d'une salle ou le tableau électrique est équipé d'un interdiférentiel, là pas nécessaire le tableau perso, et pourtant quand nous allons tirer notre cable, il y aura bien des prises pour brancher les appareils, donc a ce niveau il faut un interdiférenciel, disjoncteur, et c'est la que le tableau doit être aux normes, et dans ce cas même s'il arrive un souci, c'est notre sécurité qui va s'activer en premier.

Et dans le second cas, si le déporté de la salle n'est pas équipé en différenciel, et que nous n'on plus notre installation n'est pas équipé, en cas de souci, c'est nous les responsable, car nous ne devons pas être dépendant de la sécurité de la salle.

Une autre petite précision, pour ce qui cable dans les tableaux, vous devez être habilité, et avoir l'hablitation, UTE C 18-510, et cette habilitation est faite par votre patron, aprés logiquement un stage de 3 ou 4 jours, est n'est valable que dans la boite ou vous bossé, si vous travaillez pour plusieurs boites, vous devez avoir ait valider cette habilitation dans toutes les boites pour lesquelles vous bossé.

Pour ce qui est de tableaux électriques, il en existe des tout fait, et aux normes, qui reviennet nettement moins chers que de ce les fabriquer, sauf cas particuliers de tableaux sur mesures, mais pour du classique, il faut pas hésiter, prennez le tout fait.

Voila, j'espère plus ou moins avoir répondu, bye, G'Claire

F

Message par F » 24 août 2004, 12:19

merci Ziggy, je me disais la même chose, en principe j'utilise au max 2 couleurs en même temps sur le Dicro (programme) et je ne mets jamais la puissance maximum (sinon on est éblouis grave) mais j'avais peur pour les "plein feu" - d'après ce que tu dis ça peut tenir si la durée est courte ce qui est le cas (même pas une seconde dans mon cas)

merci aussi à Globe et G'Claire, je voudrais juste savoir où on peut trouver des tableaux tout faits (Web ou Belgique) avec possibilité de fonctionner et tri ou en mono, si possible en rack

aussi que pensez-vous des régulateurs d'alimentation ("power conditioner") je suppose que c'est indispensable pour être sûr que les amplis n'encaissent pas un courant inadapté mais là aussi les magasins de sono me semblent ignorer complètement cette partie

après on voit des posts de gens qui ont cramé toutes leurs enceintes d'un coup...

Répondre