Charge pour lisser la gradation des petites sources

Posez ici vos questions concernant les lights et/ou postez vos idées éclairées...
Gros Rems
Membre
Membre
Messages : 44
Enregistré le : 10 nov. 2019, 18:33

Charge pour lisser la gradation des petites sources

Message par Gros Rems » 12 déc. 2019, 12:25

Fer à repassé ?! Je serais étonné qu’il survive à la graduation... Il faudrait un vieu fer (alim trad) avec une régulation simple.

Je vais dire une évidence, mais l’energie Doit forcément être transformée puis dissipée, or on a bien vu que chaque couple de transformation/dissipation a sont lot d’inconveniants :
- Dissiper la lumière demande une pièce à part et la lumière vient bien souvent avec de la chaleur ce qui n’aide pas.
- Dissiper la chaleur demande du volume ou un changement de milieu...
- Ca n’a que vaguement été évoqué mais passer en énergie mécanique cramerait le grada.

On pourrait aussi tenter de lisser la tension en sortie, mais je rejoins Barth, le vrais problème c’est juste la qualité et le surdimenssionnement des gradas (je dis « et » parce qu’un grada de même qualité mais moins puissant ferait peut être le taff).

Mais c’est sur que c’est moins drôle que tout les trucs auxquels vous avez pensé :D

sabol
Chef-Equipier
Chef-Equipier
Messages : 720
Enregistré le : 8 sept. 2008, 10:40
Localisation : Ile de France
Contact :

Charge pour lisser la gradation des petites sources

Message par sabol » 12 déc. 2019, 13:52

gros rems a écrit :Mais c’est sur que c’est moins drôle que tout les trucs auxquels vous avez pensé :D
D'ailleurs, si l'eau pose problème, et que le sable est trop lourd et trop encombrant, je peux proposer au choix, selon menu et ambiance souhaitée :
- crêpière : prévoir quelques litres de pate et garnitures sucrées ou salées
- friteuse : prévoir sel, mayo, ketchup, moutarde
- chauffe hot-dog : des bouts de pain, des knacks, et hop

Toutes ces propositions ont une triple plu-value :
1. les par ne scintillent plus
2. ça fait de la restauration
3. ça réconcilie les cuisines et les techniciens : fini les appareils de cuisson qui font tt sauter intempestivement ! Ici ils sont intégrés au projet technico-artistique ! 8-)

On aura bien entendu préalablement shunté les thermostats de tout cela pour assurer la continuité du lissage (même si une fois gradués, il n'est même pas certain qu'ils atteignent la bonne température, ce qui, j'en conviens, pourra peut-être nuire à la qualité gustative des préprations... :evil: )

Avatar du membre
Fish
Modo
Modo
Messages : 2170
Enregistré le : 20 mars 2006, 22:16
Localisation : Paris

Charge pour lisser la gradation des petites sources

Message par Fish » 12 déc. 2019, 19:16

Pour compléter les histories de gradas:
- Il faut souvent une charge minimale pour qu'un grada fonctionne bien. Ca dépend de la qualité du grada et de sa puissance maximale. C'est de l'ordre de 50W, mais ça peut être 30 comme 60W. Du coup, pas besoin de mettre un ampoule de ouf' quand on part d'une puissance trop faible: compléter avec une seconde ampoule de 50W suffira largement.
- tout grada est compatible avec une charge résistive. Heureusement, parce que les ampoules incandescentes sont des charges résistives (PAR56 et 64, ampoules 500/1000W type GX9.5 ou GY9.5, ampoule type HPL575...)
- La plupart des gradas (pas tous) sont compatible avec des charges inductives, ce qui permet de mettre des PAR36 à transfo dessus.
- Par contre tous les gradas ne sont pas compatibles avec des charges capacitives, loin de là. Je crois que certains ballast électroniques sont capacitifs.

Pour les gradas qui gèrent mal les impédances capacitives ou inductives, il est possible de rajouter dessus une grosse ampoule (genre PAR 56 300W), qui va rendre l'impédance totale essentiellement résistive, et un tout petit peu inductif ou capacitif. Et en général ça suffit.

Répondre