Cables : tout cuivre vs CCA

C'est le Forum principal !
Postez ici vos messages pour tout ce qui concerne la Sonorisation, l'Enregistrement et le Matériel Son en général
Répondre
sabol
Chef-Equipier
Chef-Equipier
Messages : 619
Enregistré le : 8 sept. 2008, 10:40
Localisation : Ile de France
Contact :

Cables : tout cuivre vs CCA

Message par sabol » 23 avr. 2019, 12:23

Je profite d'une discussion qui m'a rappelé la question de la techno CCA, dont certaines incidences peuvent intéresser notre domaine d'activité.

Pour faire simple, il se vend 2 types de cable électrique (que l'on trouve sous toutes les formes : courant fort (alim électrique, même les grosses sections pour l'industriel), téléphonie, HP, micro, réseau, multipaires, ...) :

1. les cables tout cuivre, qu'on trouve le plus souvent en tant que "OFC" ("Oxygen free Copper" = "Cuivre sans oxygène"). Ce 0% oxygène est une "surqualité", un cable peut très bien être tout cuivre sans être désoxygéné. Je dis "tout cuivre" et non pas "100% cuivre" car même les OFC sont donnés pour 99.99..% de cuivre.

2. les cables dit CCA ("Copper Clad Aluminium") qui sont en fait de l'aluminium recouvert de cuivre. Pas mauvais dans l'absolu, mais il faut connaitre ses particularités, car elles peuvent avoir des incidences non négligeables voire dangereuses en fonction de l'utilisation.
La plus impactante : la résistance de l'aluminium est supérieure à celle du cuivre (60%, grossièrement). Si cela est négligeable pour 20m de cable HP en 2.5², cela peut devenir sensible sur des centaines de mètres (Public Address par exemple). Et cela devient dangereux dans le cas de faibles sections qui seraient amenées à transporter un peu de puissance : c'est le cas particulièrement des cables ethernet avec la norme "Power Over Ethernet" qui permet d'alimenter certains équipements réseaux par leur cable réseau 4 paires. En effet, il s'agit là de très petites sections (quelques dizièmes de mm²), et souvent de grandes longueurs car on circule dans des faux planchers, d'un batiment à l'autre, ... Il en résulte un risque réel d'échauffement pouvant aller jusqu'à l'incendie.
Moins problématiques :
- l'alu est moins souple que le cuivre : cables plus fragiles en particulier en cas de courbure fortes et manip régulières
- ces cables ont tendance à s'oxyder rapidement dès qu'ils sont en contact avec l'air. Pas de problème tant que la gaine est bien en place, mais attention aux extrémités non étamées ou aux épissures.
- les cables CCA sont sensiblement plus légers (alu moins lourd que le cuivre) : sur de grandes longueurs, cela peut-être un indicateur du type de câble (attention : certains fabricants peu scrupuleux lestent les bobines...)

En plus des questions de la souplesse, du blindage,... le CCA est l'une des autres raisons de la différence de prix entre cable "premier prix" et les autres.
Mais ceci n'est que très rarement indiqué ds les fiches produits, et même sur le cable ce n'est pas systématique.
Marquage aléatoire auquel s'ajoute le récurrent problème de la contrefaçon : du CCA marqué "OFC". Pour ceci, là encore, gare aux prix : par exemple 100m de HP en 2x2.5mm² dit "OFC" pour moins de 100€, c'est très louche... sachant que le commerçant peut-être de bonne foi (même si sa compétence est alors peut-être soumise à interrogation)

Quelques précisions ici : https://www.nexans.fr/eservice/France-f ... _pres.html
ou : http://nicab.co.uk/a-guide-to-cca-ccs-cables/

Répondre